constitution tunisie

Lecture croisée des budgets de développement alloués aux maisons de culture et au Patrimoine pour 2020

Vous souvenez-vous, les chiffres du budget du ministère des affaires culturelles soufflent le chaud et le froid : Tandis que le montant total alloué à ce porefeuille connaît une amélioration remarquable d'une année à une autre (dont voici l'historique schématisée), la part de la masse salariale laisse très peu au développement des arts, de la culture mais aussi du patrimoine qui relève de ce super ministère (schéma).

Dans le cadre de notre lecture de la loi des Finances pour l'année 2020, nous avons fait la connaissance de quelques chiffres suppélementaires sur le budget du développement, faisant état de la politique culturelle de l'Etat. Un face à face s'impose :

- 12.5 millions de dinars seront consacrés à la préservation, à l'entretien et à la valorisation de notre patrimoine, entendez-par là les quelques 1258 sites et monuments historiques recensés jusqu'au là (schéma) et répartis sur les 24 régions du pays (cartographie),

- 29.3 millions de dinars vont être réservés à la construction et à l'aménagement des fameuses maisons de culture.

Certes, la décentralisation culturelle est à saluer, mais.. ces innombrables bâtisses d'autre-temps, ouvertes et fermées au rythme administratif.. sauraient-elles vraiment répondre aux attentes de cette jeunesse ? Quel impact ces maisons ont-elles joué pour contenir et encadrer nos élèves et bacheliers envahis par cette ère digitale et tout un éventail d'activités qui n'existaient pas auparavant, quand l'Etat moderne a choisi de s'investir dans ce large réseau.

En définitive, qu'est-ce qui justifie un tel engagement sachant qu'il s'agit là du montant le plus élevé (29.3 MDT) parmi les sommes allouées au budget du développement du ministère.


Commentaires

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...