constitution tunisie

L'école à l'horizon 2025 : Une approche participative

Nous reprenons notre redécouverte de l'univers de l'enfant Tunisien, tout en marquant un arrêt, une réflexion, loin des chiffres qui nous ont fort déplu à plusieurs reprises, à l'instar de l'insuffisance de l'effectif des délégués de protection de l'enfance (schéma)ou encore l'ampleur du phénomène de l'emploi des enfants (cartographie).

Aussi alarmant que cela puisse paraître, plus de 13% de notre population juvénile a été entièrement ou partiellement privée de son droit à l'enseignement (schéma) pour s'adonner au travail.. forcé!

Il est clair que l'école publique demeure le premier et dernier rempart de nos générations futures et de leurs familles aspirant à un avenir meilleur. Nous avons eu une vue d'ensemble des recommandations stratégiques pour l'éducation à la lumière de l'étude prospective Tunisie 2025.

Une des orientations a retenu toute notre attention, celle de "mettre en oeuvre le conseil d’école permettant à l’élève et à l’enseignant de participer activement dans la prise des décisions relatives aux apprentissages et à la gestion des activités de la vie scolaire", pour reprendre les mots de nos experts. Nous croyons que l'implémentation de cette approche participative est de nature à favoriser l'appopriation de l'école par l'élève, coûte que coûte.

Toutes ces lignes ont été tracées par la commission "Education et Culture" présidée par Nejib Abdelmoula et composée de : M. Mohamed Zine El Abid ine, Hamed Ben Dhia, Adel Gaaloul, Sonia Mbarek, Lasssad Mezghani et Abdelaziz Halleb dans le cadre de l'étude prospective Tunisie 2025 rapportée par Hafedh Bouktif et Mondher Khaled, encadré par Kais Hammami et Mehdi Taje, prospectivistes, sous la direction de Hatem Ben Salem, ex-directeur du l'Institut Tunisien des Etudes Stratégiques.


Commentaires

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...