constitution tunisie

INLUCC : Issue des demandes de protection des dénonciateurs de corruption jusqu'au 02-déc-2019

Plus tôt cette année, nous nous sommes fait une idée sur l'afflux des dénonciations de cas de corruption reçues par l'instance indépendante compétente en la matière (schéma). Quid du sort de cet élan citoyen ?

D'après les toutes dernières statistiques publiées par l'INLUCC, quelques 566 demandes ont été enregistrées jusqu'au 2 décembre dernier, dont seulement 115 ont été acceptés tandis que 182 ont été rejetées, pour vice de forme ou autres motifs ?

Nous l'ignorons, et nous souhaitons que les prochains chiffres prennent en considération ce niveau de détail, ainsi pour sensibiliser les dénonciateurs des manquements les plus observés et ainsi, assurer au maximum le droit d'être protégé en tant que lanceur d'alerte comme l'ambitionne la loi organique 2017-10 dans son 35ème article. Cette protection est primordiale pour engager les citoyens dans la lutte contre ce fléau, tout comme nous l'avons vu dans la question des abus infligés aux enfants (schéma).

Rappelons qu'aujourd'hui le 9 décembre, la Tunisie célèbre, la tête haute, la Journée Mondiale des Nations Unies contre la corruption et ce, malgré notre bilan mitigé. Nous jugeons opportun de valoriser les acquis législatifs et institutionnels réalisés jusqu'au là, tout en souligant l'insuffisance des moyens mis à la disposition de l'INLUCC pour mener une guerre sans merci. Chiffres à suivre..


Commentaires

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...