constitution tunisie

Dénonciation de Corruption en Tunisie : Statistiques 2017

Pour la pause juridique de la semaine, nous avons laissé la parole aux chiffres pour nous en dire plus sur les retombées de la loi organique 10-2017 relative à la dénonciation de la corruption et la protection des dénonciateurs, jugée révolutionnaire à l'éqoque. 

Au bout de la même année, quelques 9225 dossiers ont été déposés à l'Instance Nationale de Lutte contre la Corruption, soit une moyenne de 25 dossiers par jour. 

Le numéro vert mis à la disposition des citoyens s'est avéré le moyen le plus prisé par les citoyens, enregistrant 5338  dénonciations, tandis que 1878 dossiers ont été directement remis aux bureaux de l'Instance, dépassant de loin les autres canaux de communication dont notamment la messagerie électronique (714 dossiers seulement). 

Enfin, le même rapport de l'INLUCC précise que 30.85% de ces dossiers ont rapport avec la corruption financière et administrative, toutefois, plus de la moitié des dénonciations sont classées comme "divers" et "autres" (sans compter les crimes économiques, les marchés publics et les litiges, formant ensemble 11% des dénonciations), ce qui nous laisse perplexe quant à l'importance et à la priorité de ces tas de dossiers. 

Nous reviendrons sur le bilan détaillé de l'année passée dès que les nouvelles statistiques seront publiées. 



Commentaires

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...