constitution tunisie

Production cinématographique annuelle autour du Monde 1996-2017

Au bout d'une semaine cinématographique toutes en couleurs ayant fait le bonheur de quelques centaines de milliers en Tunisie (à voir le nombre des billets vendus), tout comme celui des centaines de réalisateurs entre autres professionnels du septième art, nous avons voulu porter notre regard un peu plus loin, dans les quatre coins du monde, et dans le temps, pour en savoir plus sur l'effervescence de la production cinématographique.

L'institut de la statistique relevant de l'UNESCO a admirablement retracé le film de cette évolution au cours des dernières décennies. Nous avons sélectionné pour vous trois années à dix ans d'intervalle, rendant compte de la montée en puissance de cette cette industrie ô combien importante dans la quête de l'influence autour de la planète.

Le schéma s'efforce de reprendre la carte du monde montrant les pays les plus et les moins producteurs de films dans les années 1996, 2006 et 2017. Quatre niveaux ont été retenus. La production tunisienne, malgré un certain éveil révolutionnaire demeure au-deça des 20 films par an (2017) tandis que le Maroc, l'Egypte et le Soudan du Sud ont pu se forger une place sur le palier supérieur.

Sans surprise, les grandes puissances mondiales tels que les Etats-Unis, la Chine, la Russie, l'Allemagne, le Royaume-Uni et la France dominent la production mondiale avec plus de 100 films par an chacun. Il est aussi intéressant de relever l'essor progressif du Brésil mais surtout de la Chine et de la Russie, toutes les deux soucieuses de véhiculer leur nouvelle image de marque dans ce monde multi-pôlaire, ainsi que la nouvelle star du continent : le Nigéria qui dépasse de loin l'Egypte.



Commentaires

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...