constitution tunisie

Tunisie 2025 : Piliers de la nouvelle Diplomatie tunisienne

Nous avons récemment vu la place donnée au continent-mère dans nos exportations (schéma), bien au-deça du potentiel et de la réputation trois fois millénaire de l'héritière de Carthage.

Il est bien clair que la diplomatie devrait oeuvrer encore plus pour l'impulsion de nos échanges avec ces nouveaux marchés, ces pays en quête d'expertise, ainsi que pour le rayonnement de la culture tunisienne dans un monde marqué par une rivalité féroce entre différentes puissances de l'est et de l'ouest.

Bien avant la mise en oeuvre de la nouvelle stratégie diplomatique tant chérie par feu Beji Caïd Essebsi, un groupe de prospectivitses a tracé les grandes lignes de notre politique extérieure. Elle devrait ainsi reposer sur cinq piliers lui permettant :
- d'être culturelle, au service de notre héritage et de nos industries créatives,
- d'être anticipative à une ère marquée par une accélération sans précédent des nouvelles technologies notamment,
- de maîtriser l'intelligence économique,
- de faire du réseautage, 
- d'avoir une influence à grande échelle, s'étendant aux quatre coins du monde, 
- tout en étant une diplomatie de principes, comme ce fut le cas pendant des décennies. 

Ces recommandations ont été formulées par une commission d'experts présidée par Habib Lazreg et composée de : Ridha Farhat, Youssef Cherif, Mehdi Tej, Mohamed Hsairi, Hédi Ben Nasr, Mohamed Jnifen, Mohamed Lessir, Moncef Baati, Hamadi Fehri et Sami Moulay, sous l'égide de Hatem Ben Salem, ex directeur de l'ITES, think-tank officiel de l'Etat. 



Commentaires

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...