constitution tunisie

Notre bilan annuel d'Energie primaire : 2018 vs 2019

Il y a quelques semaines, nous avons découvert non sans surprise le déséquilibre croissant de notre balance commerciale énergétique au fil des années (schéma). Nous souhaitons rajouter que ce déficit revêt d'autres facettes.

A titre d'exemple, nos besoins en énergie primaire sont plus que deux fois la totalité de nos ressources évalués à quelques 3929 ktep-pci au terme de l'année 2019.

Le jeu de données source, constamment actualisé sur cette adresse, nous révèle que le taux de couverture de nos besoins est passé de 47.9% en 2018 à 40.7% l'année dernière, et pour cause, la baisse drastique de nos ressources disponibles. Toujours selon la même historique, nos acquis mensuels en énergie primaire n'ont pas franchi la barre des 400 ktep-pci tandis que l'année d'avant, nous avons pu faire avoir mieux en durant le premier trimestre de 2018.

Fort heureusement, ces tendances pourraient bien s'inverser, avec l'exploitation effective du tant attendu champs de Nawara qui promet, de par ses gisements importants, d'appuyer notre "indépendance" énergétique pour s'établir à 60%, de nouveau..

Attention, ces chiffres attendus ne sont qu'éphèmères à l'image des énergies fossiles qui surviveront encore pour quelques décennies au plus. Nous vous invitons à découvrir dans la lettre d'information suivante notre cartographie des "gisements" propres et renouvelables, gracieusement fournies par le soleil mais aussi le vent.

Autre réserve, il importe de rationaliser notre consommation en perpétuelle croissance et ce, indépendamment du volume de nos ressources. Nous avons souvent tendance à sous-estimer les méfaits de la mauvaise gouvernance, outre la corruption. Nous ne lasserons jamais de rappeler cette facture énergétique salée de notre chère STEG (schéma). A suivre!


Commentaires

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...