constitution tunisie

Evolution de la production annuelle de Phosphate entre 2010 et 2019

Un certain 15 janvier 2011, tous les Tunisiens se sont réveillés inspirés et aspirés de voir le pays se libérer et s'envoler. Ce rêve (éphémère?) s'est vite dissipé quand les intérêts partisans, idéologues et corporatistes ont pris le dessus pendant des mois et.. des années durant.

Nous avons choisi de mettre le cap sur le bassin minier qui a connu en 2008 (si ce n'est pas avant) les premièrs étincelles d'une révolte qui a atteint son paroxysme trois ans plus tard.

A quel point cette nouvelle ère "révolutionnaire" a-elle bénéficié à cette région contestataire depuis longtemps ? Nul besoin de revoir le tableau sombre des indicateurs économiques de cette contrée plusieurs fois millénaire, il suffit juste de visualiser la chute de la production du phosphate, principale richesse nationale et régionale, pour comprendre le long travail qu'il reste à faire pour rétablir..
- les niveaux enregistrés en 2010 et les années précédentes (voici l'historique schématisée à compter de 1956).
- mais surtout, la confiance ébranlée entre l'Etat et son entreprise publique malmenée (CPG) d'une part, et les citoyens en colère, soutenus par des syndicats qui ne demandent qu'à être rassurés et éclairés. La responsabilité revient à celui qui gouverne.

Sans en dire plus, nous laissons la parole aux chiffres illustrant la perpétuité (espérnons que non) de notre égarement depuis la chute vertigineuse de 2011.

Les chiffres (2010-2018) qui suivent ont été exraits de la mine opendata du Ministère de tutelle, dont voici le jeu de données, tandis que le dernier chiffre (2019) a été annoncée par la compagnie tout récemment (source).


Commentaires

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...