constitution tunisie

Pour un modèle économique plus équilibré socialement et régionalement à l'horizon 2025

En cette semaine placée sous le signe de l'espoir renouvelé, et dans le cadre de cette rubrique dédiée à la prospective, nous avons voulu revenir sur la question du fameux modèle économique revisité, conçu par nos stratèges en tant qu'un nouveau virage rappelant celui initié par la loi 72 (schéma).

Comment saurons-nous quand le changement aura été fait dans la direction qui été recommandée depuis 2015 par l'ITES, cerveau de l'Etat?

Un élément de la réponse réside dans le tableau de bord suivant, un véritable saut dans l'avenir pas si loin que ça.. tout en espérant que le(s) gouvernement(s) prochain(s) s'engage(nt) à aligner leurs politiques avec cette vision prônant davantage d'équilibre régional et social. Rappelez-vous, ces dimensions ont été réclamées haut et fort pendant des semaines, et des années durant, depuis et avant même un certain 17 décembre 2010. Parole aux prospectivistes!

- Les zones de développement régional bénéficieront de 55 milliards de dinars d’investissements publics tandis que les investissements privés dans ces régions seront de 65 milliards. Le volume global d’investissements s’élèvera ainsi à 120 milliards sur 10 ans.

- Emplois : 725 000 emplois créés en 10 ans ; Taux de chômage : 11% contre 15 % en 2014

- IDH (indice de développement humain= en 2025 0, 8 contre 0,721 en 2014 incluant notamment :
> Espérance de vie à la naissance en 2025 : 75,2 ans contre 74,8 en 2014 ;
> Durée attendue de la solarisation : 16 ans en 2025 (14.6 années en 2014) ;
> Revenu par habitant en dollars constant en 2025 :15 000 dollars contre 10 404 en 2014.

Ces recommandation stratégiques ont été élaborées par la commission d'experts « Les fondements de la croissance et du développement économique » présidée par Afif Chelbi et composée de : Zouhour Karray, Hamadi Tizaoui, Lamia Zribi avec les contributions sectorielles de : Adel Gaaloul, Mustapha Haddad, Noureddine Hajji, Mounir Majdoub, Amel Nafti,Ahmed Smaoui et Sami Zaoui, avec la coordination de Mehdi Taje, prospective et sous la direction de Hatem Ben Salem, ex-directeur de l'Institut Tunisien des Etudes Stratégiques (ITES).



Commentaires

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...