constitution tunisie

Tunisie 2025 : Aux origines de l'initiative 4.0

Cela ne fait pas l'ombre de doute que le monde est en train de vivre sa quatrième (ou troisième pour certains) révolution industrielle catalysée entre autres par l'extrême abondance de l'information à tous les niveaux.

Notre économie, bien que paralysée par moult lourdeurs et manquements flagrants, semble déterminée à prendre part dans cette révolution mondiale en marche, c'est ce qui ressort de l'étude prospective Tunisie 2025 tissée en 2015, qui prône la promulgation d'une nouvelle "loi 72" à l'ère du temps, de sorte à générer une onde de "choc" entraînant une mutation totale du fameux "modèle de développement" tant mâché par nos politiques. Parole aux experts :

La Tunisie aura mis en place un Etat de droit, développementaliste alliant politiques publiques volontaristes et rôle moteur du secteur privé dans une forte mobilisation autour de stratégies cohérentes et concertées s’inscrivant dans le cadre d’un modèle de développement renouvelé :

A cet effet, auront été mises en oeuvre des politiques publiques plus ambitieuses, centrées sur une idée clé, sur la mesure de politique économique la plus importante depuis la promulgation de la « loi 72 », il y a plus de 40 ans, à savoir : la nouvelle « loi 72 » du XXIème siècle en mesure de conduire à un effet transformatif de l’économie équivalent à celui de la loi 72 en introduisant les 10 plus ainsi que les actions complémentaires regroupés dans ce qui pourrait être Une Initiative Nationale 4.0 : Entreprises/Technologies/Régions/ Internationalisation.

Cette vision qui émane du "think-tank officiel" de l'Etat, l'ITES relevant de la Présidence, semble être partiellement adoptée par les deux gouvernements ayant marqué le dernier quinquennat. Nous pouvons citer l'engagement du ministère de l'Industrie et des PME dans la démocratisation de la culture de l'intelligence artficielle au sein de l'administration tunisienne. Quelles sont les autres actions concètes traduisant ces recommandations stratégiques ? Seront-ils adoptés et développés par le prochain gouvernement ? Nous garderons un oeil sur le devenir de cette révolution qui tarde à s'inviter..

Cette vision stratégique a été élaborée par la commission d'experts « Les fondements de la croissance et du développement économique » présidée par Afif Chelbi et composée de : Zouhour Karray, Hamadi Tizaoui, Lamia Zribi avec les contributions sectorielles de : Adel Gaaloul, Mustapha Haddad, Noureddine Hajji, Mounir Majdoub, Amel Nafti,Ahmed Smaoui et Sami Zaoui, avec la coordination de Mehdi Taje, prospective et sous la direction de Hatem Ben Salem, ex-directeur de l'Institut Tunisien des Etudes Stratégiques (ITES).



Commentaires

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...