constitution tunisie

Tunisie 2025 : Vers un modèle économique plus ambitieux internationalement

Quelques semaines auparavant, nous avons promené le regard sur un tableau de bord du futur (schéma) soufflé par l'étude prospective Tunisie 2025 qui a déterminé les niveaux à atteindre pour assurer la relance socio-économique de cette économie fragilisée et errante, à l'image de nos politiques..

Aujourd'hui, nous découvrons une autre facette de cette vision stratégique qui exhorte les gouvernements successifs à adopter un modèle économique plus ambitieux et proactif à l'échelle internationale, et de quelle manière? Parole aux experts qui rappellent :

La Tunisie démocratique et moderniste, ayant le statut de partenaire privilégié avec l’Union Européenne s’érigera en plateforme de production et d’innovation, véritable EuromedValley et Nearshore européen des industries et des services à forte valeur ajoutée.

Par conséquent, il a été recommandé de doubler le PIB, les exportations ainsi que le contenu technologique, tout en triplant le volume annuel des investissements. En termes chiffrés :

1- PIB en 2025 : 200 milliards de dinars contre 90 milliards en 2016
- Croissance du PIB : 2016-2020 : 3,7 % - 2021-2025 : 5,6 %
- RNDB par habitant en 2025 : 19 000 dinars contre 8600 dinars en 2016

2- Exportations en 2025 : 76 milliards de dinars contre 34 milliards en 2016
- Contenu technologique des exportations : 50 % en 2025 contre 25 % en 2016

3- Investissements en 2025 : 55 milliards de dinars contre 17 milliards en 2016
Sur 10 ans, le volume d’investissement sera de 336 milliards de dinars dont des investissements publics de 118 milliards (35 %) et des investissements privés de 218 milliards (65 %). Le taux d’investissement / PIB sera en 2025 de 27,4 % contre 19,5 % en 2016.

Ces recommandation stratégiques ont été élaborées par la commission d'experts « Les fondements de la croissance et du développement économique » présidée par Afif Chelbi et composée de : Zouhour Karray, Hamadi Tizaoui, Lamia Zribi avec les contributions sectorielles de : Adel Gaaloul, Mustapha Haddad, Noureddine Hajji, Mounir Majdoub, Amel Nafti,Ahmed Smaoui et Sami Zaoui, avec la coordination de Mehdi Taje, prospective et sous la direction de Hatem Ben Salem, ex-directeur de l'Institut Tunisien des Etudes Stratégiques (ITES).



Commentaires

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...