constitution tunisie

Marché du Travail à travers les régions jusqu'en 2018

Nous continuons notre redécouverte de la réalité socio-économique d'une Tunisie qui continue à réclamer emploi et dignité, haut et fort depuis près d'une.. décennie!

Ces cris de détresse ont ébranlé tout un régime tenace qui s'efforçait de dresser un tableau économique rassurant, à coup d'indicateurs macro-économiques dans le vert qui étaient loin d'être perçus et vécues par une large frange des Tunisiens dans les régions laissées à la traîne.

Cette donne n'a pas changée, comme le montrent les scores calculés par l'IACE au terme de sa dernière enquête conduite auprès des acteurs économiques installés dans les 24 contrées du pays.

Sur une échelle de 0 à 10, seulement 5 régions côtières ont pu avoir la "moyenne", à savoir Tunis (7.84), Sfax (6.07), Bizerte (5.58), Sousse (5.48) et Nabeul (5.43). Toujours suivant le même axe "Marché de l'Emploi", facteur d'attractivité régionale, il ressort que des gouvernorats tels que Mahdia 2.73/10), Gabes (3.21/10) et Zaghouan (2.38/10) sont loin d'être "gâtés" par leur proximité de la mer ou de la capitale.

Sand en dire plus, nous donnons la parole aux 24 chiffres illustrant le long chemin qui reste à faire en vue d'approcher un tant soit peut d'équilibre régional qui fut pourtant parmi les aspirations de nos prospectivistes depuis 2015 (schéma), et bien avant. Puissent ces chiffres, ces études, et les réclamations retentissantes inciter un.. début de changement pour de bon!

Pour les curieux, le calcul dudit score repose sur un facteur qualitatif et 5 données quantitatives, à savoir :
- Assistance et suivi des chômeurs,
- Nombre de chômeurs/habitants,
- Nombre de bureaux d'emplois/habitants,
- Ratio de postes vacants/Entreprises existantes dans le gouvernorat,
- Population active,
- Taux d'emploi.



Commentaires

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...