constitution tunisie

Evolution de la couverture du déficit de la balance commerciale énergétique entre 2017 et 2019

Dans le tableau de bord de la semaine dernière, nous avons vu, chiffres à l'appui, la montée inébranlable de la consommation moyenne des énergies primaires par habitant (schéma) et ce, le long de deux décennies.. A quel point nos besoins sont-ils couverts ?

Nous avons scruté pour vous le dernier rapport de l'INS dressant la balance commerciale sur les 11 premiers mois de l'année que nous venons de clôturer. Les chiffres sont sans équivoque.

Jusqu'à fin novembre, notre déficit énergétique table sur près de 7000 millions de dinars résultant de plus 9300 millions de dinars d'imports en contre partie de 2326 MDT d'exports de produits énergétiques, raffinés ou pas. C

Les chiffres sont d'autant plus alarmant quand nous apprenant que le taux de couverture de notre déficit (à hauteur de 25%) a été en perpétuelle décroissance puis au moins 2017 (toujours en se reférant à la même période des 11 premiers mois de l'année). Ainsi, selon le même rapport-source, cet indicateur attestant de notre indépendance énergétique a passé de 31.3% (2017) à 27.2% l'année d'après avant de s'établir à 25%. Pis encore, notre déficit était "seulement" de 3829.4 MD en 2017. Evidemment, cette somme était bien faramineuse mais aujourd'hui, elle semble s'envoler bien plus haut (+82%).

Puisse notré économie se libérer de l'emprise des énergies fossiles qui se font de plus en plus rares et.. coûteuses!

La semaine dernière, nous avons fait le tour de quelques chiffres et faits rapportés à notre potentiel énergétique au vu de nos richesses naturelles.. renouvelables! Vous êtes invités à redécouvrir notre lettre hebdomadaire sur ce sujet.



Commentaires

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...