constitution tunisie

Tourisme culturel en Tunisie : coordination en question entre les Ministères du Tourisme et de la Culture

Hier, nous avons donné la parole à quelques chiffres éloquents attestant de la relance certaine du tourisme (schéma) grâce à la confiance réitérée de nos voisins directs et notamment de nos amis Britanniques dont le nombre de visiteurs a sursauté de près de 92% sans oublier la conquête progressive des nouveaux marchés chinois et russe.

Or, la destination Tunisie a beaucoup plus à offrir qu'un littoral et des stations balnéaires, aussi prisées et appréciées soient-elles. Le tourisme culturel a longtemps été chanté, au vu de l'incroyable patrimoine archéologique et immatériel dont regorge cette contrée dans ses coins et recoins.. Nous jugeons opportun de rappeler la cartographie de nos sites historiques qui jonchent nos.. 24 régions.

L'Agence de la Mise en Valeur et de la Promotion du Patrimoine Culturel AMVPPC a été désignée responsable de ce créneau si prometteur et propice à marquer la particularité de notre image de marque dans un voisinage méditerrannéen qui se livre une rude concurrence.

Ce rôle sensible est solonnellement stipulé dans un contrat d'objectifs établi par l'institution en question et le Ministère des Affaires Culturelles et dont le suivi est assuré par un comité. Seulement, ce dernier ne comporte aucun représentant du Ministère du Tourisme. C'est dire, peut-on parler d'une entière coordination entre ces deux porte-feuilles que nous avons tant souhaité voir converger vers une seule entité!

Cette curieuse aberration a été révélée par M. Lotfi Mansour (source), fin connaisseur du secteur et auteur du livre « Le Tourisme est mort, vive le tourisme ».




Commentaires

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...