constitution tunisie

Indicateurs du Développement à Mahdia (2018)

Notre tournée des régions nous emporte à la Mahdia, à mi-chemin entre Sousse et Sfax, jadis capitale du pays pendant plus d'un siècle, aujourd'hui vue comme une ville gâtée de par ces atouts.

Or, faut-il rappeler que la région dans son ensemble, avec son milieu communal ou non, est réléguée aux oubliettes : Ce gouvernorat côtier renferme bien de délégations à la traîne du classement établi par l'ITCEQ sur les inégalités régionales, nous retrouvons ainsi Ouled Chamekh (222ème) et Hebira (188ème), pour ne citer que ceux-là.

Nous avons été bien curieux de découvrir la perception des acteurs économiques installés un peu partout dans la région, enquêtés par l'IACE au terme de l'année 2018. Parole aux chiffres!

Les compétences des diplômés sont encore une fois salués moyennant un score de 8.1 sur 10, ce qui constitue le facteur le plus apprécié par les employeurs. De même, la proximité des commodités de vie semblent satisfaisante aux yeux des acteurs économiques.

Ces derniers n'ont pas caché leur mécontement face au manque des espaces verts et des aires de jeux pour enfants. Zéro sur dix, telle est la note d'appréciation par rapport à ce facteur qui continue à faire défaut d'une région à une autre comme nous l'avons vu tout au long de cette rubrique.

En revanche, le manque des terrains serait un défi propre à la région. Nous jugeons opportun de se pencher sur la réalité du.. terrain. Des soucis au niveau muncipal ?

Enfin, une autre déficience a été déplorée, celle des services adaptés aux citoyens porteurs d'handicap. Cela nous rappelle le grand travail qui reste à faire pour mettre en oeuvre la Constitution dans son article 48 (schéma) promettant l'inclusion de nos compatriotes. A suivre..


Commentaires

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...