constitution tunisie

Droits constitutionanlisés des Citoyens porteurs de handicaps en Tunisie

Aujourd'hui encore, le monde s'accorde à consacrer une journée commémorative des personnes porteuses d'handicaps, rappelant qu'ils sont là parmi nous, en dépit de leurs déficiences sensorielles, motrices ou cognitives.

Quelle place en Tunisie ? Dans le cadre de cette pause juridique, nous sommes à la recherche des références.  Quelques mots ont attiré toute notre attention, soufflés par l'article 48 de notre texte fondateur, souvent chanté en tant que Constitution liertaire.

Article 48 (dont voici la version originale) :

L’État protège les personnes handicapées de toute discrimination.
Tout citoyen handicapé a le droit de bénéficier, selon la nature de son handicap, de toutes les mesures qui lui garantissent une pleine intégration dans la société. L'Etat se doit de prendre toutes les mesures nécessaires à la réalisation de cela.

Une chose est sûre, le législateur a tenté de favoriser la représentativité des personnes handicapées dans les listes candidates aux municipales - ainsi qu'aux régionales qui se font encore attendre - comme le stipule l'article 49 de la loi électorale 2014/16 dans sa version consolidée du 14 février 2017.

Nous serons fort curieux d'explorer la réalité - à travers la juridiction et les chiffres - de cette frange importante de la société, s'agissant de citoyens qui n'ont rien à envier à leurs compatriotes.



Commentaires

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...