constitution tunisie

Domaines d'Intervention du Président de la République

Nous sommes à quatre jours de la fin d'un marathon électoral hors normes annonçant le début d'un quinquennat qui ne ressemble sûrement pas à son précédent, au vu du nouvel échiquier politique en cours de constititution.

Aujourd'hui, nous souhaitons de mettre le cap sur Carthage.. et en savoir plus sur les domaines de compétences de Chef d'Etat. Qu'en dit la Constitution ?

Outre la Sûreté nationale et la Diplomatie, notre future Président aura bel et bien droit à intervenir dans des domaines variés moyennant l'initiative législative, épaulé par ses conseillers et institutions dont notamment l'Institut des Etudes Stratégiques ITES, véritable cerveau stratégique de l'Etat. Nous avons partagé quelques de ses recommandations stratégiques pour la Tunisie à l'horizon 2025.

Selon l'article 62 de notre Constitution (texte), le régent de Carthage aura son mot à dire dans tous les domaines vitaux hormis la finance publique et la taxation qui sont régis par la loi des finances, cette dernière est du ressort exclusif du gouvernement. Par ailleurs, les traités et les conventions passés et futurs engageant la Tunisie avec ses partenaires économiques du monde sont initiés, revus, négociés et signés par le gouvernement, avant la promulgation des lois relatives par notre Parlement.



Commentaires

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...