constitution tunisie

Tunisie 2025 : Perspectives agricoles

Hier, nous avons fait la découvert d'un chiffre bien enchanteur attestant de l'envolée de notre agriculture biologique reposant sur une superficie de 335556 hectares (schéma). A quel point pourrions-nous rêver?

Permettez-nous de relater quelques autres chiffres qui ne sont ni réalisés ni prévus, mais soufflés par nos stratèges économiques qui ont tracé le paysage agricole à l'horizon 2025 dans le cadre d'une étude prospective globale finalisée par l'Institut Tunisien des Etudes Stratégiques en 2016. Nous citons les grandes lignes du plan d'action recommandé par nos experts :

- Favoriser l’amélioration de la production agricole, la modernisation des techniques de production et de gestion à travers l’encouragement à l’investissement privé qui devrait atteindre 3100 MD en 2025 contre 796 MD en 2015 ;
- Améliorer la gestion desterres domaniales, notamment en restructurant l’office des terres domaniales.

Et de rajouter en ce qui concerne les petites exploitations qui font vivre un la majeure partie de nos agriculteurs :

- Un appui institutionnel serait nécessaire, notamment pour accompagner, faciliter l’accès à un financement approprié et favoriser l’intégration de ces exploitations dans les filières de production à travers entre autres l’encouragement à la’grégation ;
- Les filières devraient être dotées de fonds spécifiques permettant une certaine autonomie afin d’assurer une plus grande efficacité aux interventions ;
- accélérer la promulgation des nouveaux textes régissant les ressources naturelles et notamment le code des eaux et le code forestier ;
- Engager la résolution des problèmes fonciers favorisant ainsi l’installation des jeunes agriculteurs sur des exploitations économiquement viables ;
- Réformer les systèmes de recherche, de formation et de vulgarisation agricole ;
- Améliorer l’accès des agriculteurs au crédit bancaire ;
- Promouvoir les mécanismes de gestion des risques, qu’ils soient climatiques ou économiques ; 
- Restructurer les services du Ministère de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche.

Cette objectifs stratégiques ont été établis par la commission d'experts « Les fondements de la croissance et du développement économique » présidée par Afif Chelbi et composée de : Zouhour Karray, Hamadi Tizaoui, Lamia Zribi avec les contributions sectorielles de : Adel Gaaloul, Mustapha Haddad, Noureddine Hajji, Mounir Majdoub, Amel Nafti,Ahmed Smaoui et Sami Zaoui, dans le cadre de l'étude prospective Tunisie 2025 rapportée par Hafedh Bouktif et Mondher Khaled, encadré par Kais Hammami et Mehdi Taje, prospectivistes, sous la direction de Hatem Ben Salem, ex-directeur du l'Institut Tunisien des Etudes Stratégiques.



Commentaires

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...