constitution tunisie

Moyenne annuelle des demandes des Brevets d'iinvention en Tunisie (2013-2017)

Aujourd'hui, nous avons vu quelques recommandations stratégiques soufflées par nos prospectivistes afin d'améliorer le terreau de l'entrepreneuriat et de l'innovation notamment, sujet de ce billet.

Au bout de notre dernière vadrouille régionale, nous avons découverts les gouvernorats les plus ou moins compétitifs en termes d'innovation (schéma). Avec un peu de recul, à quel rythme notre économie innove-elle?

Nous sommes allés à la rencontre des statistiques récoltées par l'INNORPI où sont déposées les demandes de brevetage entre autres. Parole aux chiffres!

Entre 2013 et 2017, le nombre de ces demandes a légèrement oscillé entre 512 (2014) et 589 (2015). Ainsi, les efforts - s'il y en a - visant à impulser la recherche scientifique et l'innovation ne semblent pas avoir d'effet. Pendant ce temps, le Maroc a enregistré 1021 demandes de brevets d'invention (source) pendant l'année 2015 où nous avons réalisé notre "pic", soit quasiment le double.

A la lecture de ces chiffres amers, nous sommes partis avec un goût d'inachevé, et pour cause, les statistiques sont des simples agrégats dépourvus de détails pour mieux comprendre les secteurs les plus ou moins innovants.

En revanche, et en revenant sur les chiffres public de notre voisin, nous pouvons découvrir la provenance des demandes de brevets d'invention : leur nature (industriels, particuliers ou encores universités et  centres de recherche), leur nationalité et les secteurs dans lesquels uks évoluent.

Nous avons formulé une requête pour accéder à des informations plus détaillées auprès de l'Institut INNORPI. Nous vous en tiendrons au courant dès qu'elles seront reçues. Merci pour votre confiance!


Commentaires

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...