constitution tunisie

Industrie militaire navale de Tunisie : Le cas du Patrouilleur Istiklel P201

Pour notre rendez-vous hebdo avec le géni tunisien, nous nous sommes retrouvés nez à nez avec un.. patrouilleur nommé Istiklel ("indépendance").

Construit par des mains tunisiennes et mis en service en Juillet 2015, il s'agit là d'une première dans l'histoire de la marine nationale contemporaine, ainsi que dans l'Afrique du Nord dont certains pays sont nettement plus militarisés que le nôtre.

Cette prouesse est loin d'être étrange aux Tunisiens : Il y a quelques 2500 années, Carthage la punique a développé une expertise dans la construction navale, et son héritère renoue avec cette réputation, semble-il.

En effet, au moins deux autres patrouilleurs made in Tunisia on vu le jour (source) et l'industrie navale semble avoir le vent en poupe avec d'autres projets déja commandés par le ministère dans le cadre du partenariat public-privé.

Outre l'aspect symbôlique de cette relance, c'est surtout l'intérêt économique qui s'impose. Pour le seul patrouilleur P201, notre ministère a épargné au moins 13 millions de dinars à l'époque, soit une réduction des coûts d'acquisition de l'ordre de plus de 83%! 

Cela va sans dire que la construction locale de nos équipements nous fait aussi gagner du temps, étant donné les complications liées à l'importations de tels engins.

Les chiffres ont été énoncés par le ministre de la défense nationale M. Abdelkarim Zebidi en novembre 2017, quelques mois après la mise en service de Istiklel P201 dont la conception a duré 16 mois, déclaration du ministre précédesseur M. Farhat Horchani.


Commentaires

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...