constitution tunisie

Statistiques du Tourisme pour la région de Zaghouan

Cela fait plus qu'une décennie que le tourisme alternatif faisait parlait de lui, les initiatives privées et associatives se sont multipliées dans les quatre coins du pays : maisons d'hôtes, randonnées, évènements culturels et sportifs pour tous les goûts. A quel point l'Etat a-il favorisé l'essort de ce tourisme innovateur et "décentralisé" ?

Cette semaine même, la région de Zaghouan a été annoncée capitale du tourisme alternatif par le ministère de tutelle. Le geste est certes louable et bien calculé, tenant compte du potentiel énorme et diversifié renfermé par ce gouvernoat limitrophe du Grand-Tunis ainsi que des stations balnéaires de Hammamet et de Sousse.

Entre-temps, cette région qui fut le fournisseur de la Carthage romaine en eau douce, n'a enregistré que 2552 nuitées pendant toute l'année 2017, toutes délégations confondues... sachant que les unités hôtellières, les résidences et les maisons d'hôte ont une capacité d'accueil totale de 384 lits, ce qui porte le nombre de nuitées théorique par an à plus de 140 mille nuitées, si seulement le tourisme se portait bien.

Nous avons puisé nos chiffres du dernier rapport rendu disponible par le Commissariat Régional du Tourisme de Tunis-sud et Zaghouan.

Selon la même source, le nombre total des touristes était de 1961 pour la même année 2017. Les tendances semblent haussières puisque le gouvernorat n'a accueilli que 1165 et 524 respectivement dans les années 2016 et 2015.

Attention toutefois, ces statistiques officielles ne comptabilisent pas les visiteurs - Tunisiens et étrangers - qui ont passé une journée entre les bras de notre légendaire Cité des Eaux.

Chiffres à affiner et à actualiser.. à bientôt!


Commentaires

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...