constitution tunisie

Production du Gypse de Tatatouine : Potentiel vs. Réalité

De temps à autre, nous avons été témoins de campagnes - aux motifs politiques ou non - demandant plus de transparence concernant notre production de pétrole.

Nous avons dirigé nos loupes vers Tataouine, à la recherche d'une denrée encore plus chère et évidente : le gypse. 

Le graphique suivant est une simple synthèse de deux chiffres émanant de la Direction Générale des Mines. 

En scrutant le portail Open Data du Ministère de tuelle, nous avons découvert notre production annuelle de gypse entre les années 2007 et 2015. Le même jeu de données (lien) dévoile également nos ventes locales et nos exportations de la même matière.

Et bien que la production a quasiment quadruplé sur cette période, passant de 183263 tonnes en 2007 à 690 mille tonnes en 2015, ces chiffres sont au deça de nos espérances. 

D'une part, le gypse, richesse régionale par excellence, contribue d'une manière marginale à la création d'emplois dans le gouvernorat de Tataouine qui affiche le taux de chômage le plus élevé, 32.4% soit plus que le double de la moyenne nationale (source). 

D'autre part, cette région à elle seule renferme quelques 65 milliards de tonnes selon une déclaration du secrétaire d'Etat aux mines, Hachem Lahmidi, le 21 mai 2018 (source). Avec ces réserves, la Tunisie aurait pu être le 4ème pays producteur du Monde (source).

Ces statistiques nous ramènent au constat simple et brut que la Tunisie a exploité 0.01% de ses gisements d'or blanc en près de 10 ans...  Pendant ce temps, dans l'autre coin du monde, la Thailande a généré 245 millions de dollars grâce à ses exportations de gypse en 2015 (source).

Avec des chiffres pareils, nous ne savons si nous devons en être rêveurs ou déçus. 



Commentaires

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...