constitution tunisie

Avons-nous suffisamment d'Associations d'écoles ?

Nous enchaînons avec le dossier de la société civile en Tunisie. Une des questions soulevées par le débat sur le droit des associations a porté sur les menaces qui pourraient planer en particulier sur ces fameuses associations d'écoles communément appelées "associations des parents". 

Ces tiers importants dans la réforme de l'enseignement public ont connu certaines difficulté de fonctionnement ces dernières années, nous avons même eu l'impression qu'elles n'existaient plus, au vu de la décadence de l'infrastructure et de l'environnement de bon nombre de nos écoles. 

Qu'en disent les chiffres ? Nous nous sommes efforcés de mettre face à face : 
- 4576 écoles primaires publiques, d'après les statistiques officielles du Ministère pour l'année scolaire 2017-2018 (source).
- 4587 associations classées dans la catégorie des écoles, à la date du 19 février 2019, selon le centre IFEDA (centre d'Information, de Formation, d'Etudes et de Documentation sur les Associations) - source

Les chiffres semblent rassurants, d'autant plus que lesdites associations constituent 20% du tissu associatif tunisien (22271 composantes) selon le même rapport IFEDA.

Toutefois, en plongeant dans les statistiques régionales rendues disponibles pour chacune des sources, nous constatons des différences qui soufflent le chaud et le froid : Tandis que des gouvernorats tels que Nabeul et Sfax enregistrent une activité associative intense au niveau des écoles, avec une moyenne dépassant 1.2 associations par école, les gouvernorats de l'Ouest Tunisien souffrnet d'une carence importante. A titre d'exemple, sur les 312 écoles primaires publiques de la région du Kairouan, on dénombre seulement 226 associations scolaires. 

Dans le graphique suivant, nous avons retenu les gouvernorats dont les ratios associations d'écoles / écoles sont les plus important ou alarmants.




Commentaires

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...