constitution tunisie

Matière grise : Enseignants Chercheurs en Tunisie jusqu'à l'année 2016/2017

Toujours aux confins de l'Université tunisienne en ces jours de rentrée, et dans le cadre de cette rubrique dédiée aux richesses de Tunisie, nous avons souhaité en savoir plus sur la matière grise du pays.

A vrai dire, les chiffres sont inestimables, à l'image de cette richesse humaine qui déborde aussi bien de nos universitaires que nos artistes, entrepreneurs (avec ou sans diplômes) et leaders dans tous les domaines.

Les chiffres suivants constituent une infime partie du capital humain tunisien. Jusqu'à l'année 2016-2017, nos écoles et facultés comptaient 12650 enseignants-chercheurs, catégories A et B comprises, ce qui correspond à une hausse de 8% par rapport à l'année 2012-2013.

Le revers du chiffre : Près de 39% de nos chercheurs évoluent dans le Grand-Tunis. Si nous rajoutons  l'université de Sfax (1946 enseignants-chercheurs), nous pouvons aisément conclure que ces deux pôles totalisent plus de la moitié de notre corps de chercheurs (54.4%). Dans certaines régions, cet effectif se compte au bout des doigts : 10 à Tatatouine ou encore 9 à Tozeur, future ville solaire...

Ces statistiques officielles du Ministère restent discrètes concernant les filières investies, le nombre des travaux produits, etc. Nous ne manquerons pas de faire suite dès que nous aurons droit à des chiffres affinés.


Commentaires

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...